Thème

Santé citoyenne

Santé citoyenne

Protégeons-nous contre les piqûres de scorpions

Les moyens de prévention contre les piqûres de scorpions

  • Porter des chaussures et des vêtements protecteurs même pendant la période d’été ;
  • Vérifier les chaussures, les vêtements, et la literie avant de les utiliser ;
  • Faire attention lorsque vous secouez ou déplacez des pierres, des meubles, des bois ou des herbes ;
  • Ne pas insérer les mains dans les puits ;
  • Ne pas s’asseoir dans les endroits herbeux ou rocheux.

Les moyens de lutte contre les scorpions

  • Désherbage et entretien des alentours des habitats ;
  • Colmatage des brèches, des fentes et des orifices au niveau des murs et des plafonds ;
  • Lissage des murs entourant les maisons jusqu’à une hauteur d’au moins 1m afin d’empêcher les scorpions d’escalader les murs et d’entrer dans les maisons;
  • Le rangement des bagages inutilisés dans des endroits spéciaux et l’élimination de tous les choses qui ne convient pas afin d’empêcher ces animaux de créer des abris ;
  • Ramassage régulier et élimination des points d’encombrement d’ordures ménagères ;
  • L’augmentation de l'élevage de volaille qui jouent un rôle très important dans la protection contre les piqûres scorpioniques .

Ce qu’il faut faire lors d’une piqûre de scorpion

  • Tuer le scorpion immédiatement ;
  • Faire sortir le blessé de l’endroit où il a été piqué par le scorpion ;
  • Se souvenir de la taille et le couleur du scorpion ;
  • Noter l’heure de la piqûre ;
  • Transporter le blessé au centre de santé le plus proche, pour effectuer les soins primaires et le mettre dans les meilleurs conditions afin de lui transférer au centre hospitalier ; 
  • Accélérer le transfert des enfants directement au centre hospitalier le plus proche pour effectuer le traitement dans le service réanimation intensive.

Les signes d’empoisonnement lors d’une piqûre de scorpion

  • Augmentation ou baisse de la température ;
  • Vomissements, diarrhées, et douleurs abdominales ;
  • Sueur et tremblement ;
  • Trouble du rythme cardiaque et de respiration.

Ce qu’il faut éviter lors d’une piqûre de scorpion

  • L’incision et la scarification qui peut présenter un risque d’élargir la surface de diffusion du venin ;
  • La pose du garrot qui peut entraîner une gangrène et par conséquent une amputation du membre blessé ;
  • La succion qui peut entraîner l’envenimation de la personne qui la pratique ;
  • Le recours aux moyens de traitement traditionnel comme le henné et le gaz qui sont une source de retard à l’accès rapide aux soins ;
  • L’utilisation du sérum antiscorpionique.

Espace réservé

X

Newsletter

X

Application Mobile

X